LA MARCHE DE L’ART, des artistes en déplacement

Avec Jean-Philippe MERCÉ

« Marcher, c’est comme dessiner le temps qui passe. »   Richard Long

Un homme qui marche est un homme en mouvement, donc en vie. C’est ainsi que depuis l’Antiquité les artistes représentent l’humanité « en marche » dans cette symbolique d’un volontarisme à affirmer, d’un destin à accomplir ou d’une détermination assumée.

Au-delà de sa représentation, et en tant qu’acte performatif, la marche devient une réelle démarche artistique depuis les années 60, en réaction à l’immobilisme de l’homme englué dans le consumérisme de masse. Les artistes sortent donc des ateliers et des musées pour arpenter la nature, et se réapproprier ainsi la notion de territoire. Par l’engagement du corps intime, les concepts de temps et d’espace sont alors invoqués afin d’interroger le sentiment d’appartenance au monde, et de baliser toujours plus de sentiers sensibles, philosophiques ou politiques.

En lien avec la conférence : «Antigone à Pékin, ou la performance interdite» de Christian Siméon, Jeudi 18 octobre à 21h au Théâtre du Casino.

Date / Heure
jeudi 18 Oct
19 h 00

Lieu
Théâtre du Casino
1 avenue Edouard VII

Chargement de la carte…