avec André MARKOWICZ

Le coup d’Etat d’Octobre 17 à Pétrograd est devenu un des événements importants du XXe siècle. Et il a tout de suite été ressenti comme une rupture de civilisation. Pour ce second volet, André Markowicz lit et nous fait entendre des textes des deux poètes russes, Vladimir Maïakovski (1893-1930) et Boris Pasternak (1890-1960) écrits en cette année 1917, dans le feu même de l’Histoire.

« Ces textes, magnifiques, je ne les traduis pas. Je veux dire que je n’en donne pas d’équivalent écrit. Je les dis en russe, et puis, tranquillement, je les commente, en en improvisant le mot à mot, en faisant ressortir le jeu des sonorités et le jeu des images, — en essayant d’expliquer, pour que le public ait finalement l’impression qu’il peut comprendre le russe, et qu’il entende, au moment de notre rencontre, ne serait-ce qu’un petit peu, les échos de poème en poème, cette conversation — violente ou amicale — qui fait l’essence de ce qu’on appelle la culture russe. »

Entrée libre

Date / Heure
samedi 21 Oct
15 h 30

Lieu
Médiathèque
2 Rue Ambroise Paré

Chargement de la carte…