traduction Marie DARRIEUSSECQ
adaptation libre Jean-Benoît PATRICOT
mise en scène Catherine SCHAUB
avec CLAIRE BOROTRA

Alors qu’elle donne une conférence dans une université à « des jeunes femmes affamées, mais intrépides, intelligentes, ferventes, pauvres et destinées par banc entier à devenir institutrices », Virginia Woolf s’écarte de son sujet initial «  les femmes et la fiction » pour discourir sur la disparité homme-femme. Durant des siècles les femmes ont été assujetties financièrement à leur père et mari, ce qui les privait du minimum d’autonomie nécessaire au processus de création. Et même lorsqu’elles acquirent un peu d’indépendance, elles restaient sous l’emprise de références uniquement masculines. À travers l’exemple de la sœur imaginaire de William Shakespeare, Virginia Woolf retrace le combat que durent mener les femmes pour passer de l’expression de soi à l’expression artistique. Aujourd’hui cette révolution semble faite, mais n’oublions pas qu’il est encore des parties du monde où les femmes ne peuvent accéder ni à l’éducation ni à la création.

Un lieu à soi, de Virginia Woolf, traduction Marie Darrieussecq
© Denoël, 2016

Tarifs :
Plein tarif : 15€
Tarif réduit ** : 10€
Pass journée : 20€
Pass festival : 60€
Scolaire (1 accompagnateur scolaire : gratuit à partir de 10 élèves) : 5€

* Prix hors frais de location Biarritz Tourisme et Fnac
** Étudiants jusqu’à 26 ans / Demandeurs d’emploi / Bénéficiaires du RSA / Abonnés Biarritz Tourisme / Abonnées de l ‘association « Les rendez-vous Lecture »

Réservations

Date / Heure
jeudi 19 Oct
19 h 00

Lieu
Théâtre du Casino
1 avenue Edouard VII

Chargement de la carte…