Programmation

Films
14 h 00
Cinéma Le Royal
RÊVES D’OR, de Diego QUEMADA-DIEZ

Rêves d’or est un film d’initiation, à la découverte de l’autre, de l’amitié et du don de soi, de la capitale du Guatemala aux Etats-Unis. Il cueille les adolescents au moment des préparatifs du départ. On ne sait pas pourquoi ils partent et rien de leurs projets, des vies dont ils rêvent une fois « là-bas », comme si déjà il était su. ffisamment difficile de partir et encore plus d’arriver alors pourquoi s’épuiser à rêver l’avenir

Rencontres et conférences
19 h 00
Théâtre du Casino
LA MARCHE DE L’ART, des artistes en déplacement, avec Jean-Philippe MERCÉ

Un homme qui marche est un homme en mouvement, donc en vie. C’est ainsi que depuis l’Antiquité les artistes représentent l’humanité « en marche » dans cette symbolique d’un volontarisme à affirmer, d’un destin à accomplir ou d’une détermination assumée.

Lectures spectacles
21 h 00
Théâtre du Casino
ANTIGONE À PÉKIN, OU LA PERFORMANCE INTERDITE, de Christian SIMÉON

Elle trône face au public. Immobile sur une chaise. Elle a tout vécu. Tout risqué. Tant marché. Sa présence seule fait tomber les barrières et les masques et vous révèle tels que vous êtes au fond. Elle est l’art et fera de vous son matériau. Et vous le savez. Alors allez-y. Osez. Asseyez vous devant elle. Plongez vos yeux dans les siens qui ont tant vu sur la route. Faites-le devant tout ce monde qui vous observe et pourtant ne voit qu’elle.

Rencontres et conférences
11 h 00
Médiathèque
BAKHITA, avec Véronique OLMI

Née en 1962 à Nice, Véronique Olmi est comédienne, dramaturge et romancière. En France ses pièces ont été montées au Festival In d’Avignon, au Vieux Colombier, au théâtre des Abbesses, au Rond-Point. Après Bord de mer, paru en 2001 chez Actes Sud, Bakhita est son douzième roman. Paru aux éditions Albin Michel à l’automne 2017, il a reçu le Prix Fnac et a été finaliste du Prix Goncourt et du Prix Femina, lauréat de plusieurs choix Goncourt dont celui de l’Orient, il est en cours de traduction dans plus de dix pays.

Films
14 h 00
Cinéma Le Royal
LA ROUTE SAUVAGE, de Andrew HAIGH

Charley Thompson a quinze ans et a appris à vivre seul avec un père inconstant. Tout juste arrivé dans l’Oregon, le garçon se trouve un petit boulot chez un entraîneur de chevaux et se prend d’affection pour Lean on Pete, un pur-sang en fin de carrière. Le jour où Charley se retrouve totalement livré à lui-même, il décide de s’enfuir avec Lean on Pete, à la recherche de sa tante. Dans l’espoir de trouver enfin un foyer, ils entament ensemble un long voyage, une promenade buissonnière, une cavale à la fois désespérée et habitée par une « inarrêtable » pulsion de vie.

Rencontres et conférences
15 h 30
Médiathèque
« LES ROUTES » DE KEROUAC ET MC CARTHY, avec Marie BOUCHET

La route est le dénominateur commun de deux œuvres majeures de la littérature américaine, Sur la route de Jack Kerouac et La route de Cormac McCarthy. Une étude croisée de ces deux œuvres par Marie Bouchet, agrégée d’anglais, Docteure ès Lettres (Littérature américaine) et Maître de Conférences à l’Université de Toulouse – Jean Jaurès. Marie Bouchet enseigne la littérature américaine et anime l’Atelier de Recherche à la Croisée des Arts. Elle est vice-présidente de la Société Française Vladimir Nabokov.

Rencontres et conférences
17 h 00
Médiathèque
VOYAGER AU 21e SIÈCLE, avec Cédric GRAS

Cédric Gras est né en 1982. Il a mené de front voyages au long cours, passion de la montagne et études de géographie, avant de s’expatrier une décennie dans l’espace post-soviétique, dirigeant notamment des Alliances françaises. Les immensités de la Sibérie et de l’Extrême-Orient russe ont nourri ses premiers récits, publiés aux éditions Phébus. En 2015, il récidive dans L’hiver aux trousses (Stock), qui raconte un voyage en compagnie de la magnificience de l’automne. L’année suivante il publie son premier roman, Anthracite (Stock), sur fond de guerre au Donbass ukrainien, où il a vécu 4 ans, puis en 2017, La mer des Cosmonautes (Paulsen), récit dans lequel il relate une navigation de plusieurs mois sur un brise-glace russe en Antarctique. Il collabore régulièrement à diverses publications, des traductions ou des films documentaires. Saisons du voyage est son dernier livre.

Films
18 h 00
Cinéma Le Royal
LA ROUTE, UN PASSAGE OU UNE IMPASSE ? Avec Mathieu ACCOH et Lionel FAURÉ-CORRÉARD

Cassady et Kerouac, les deux protagonistes de Sur la route ont, selon leurs propres termes, raté leurs vies. Ils n’ont pas atteint « la vie sublime » (Thoreau) à laquelle ils aspiraient. Et c’est assez logique car la route ne sort jamais des sentiers battus et ne mène jamais que vers un monde connu, sur un itinéraire déjà tracé pour retrouver partout le même, l’identique, la même société dont le but n’est pas d’aller quelque part mais d’avancer. D’avancer toujours. Vers un ailleurs qui n’existe plus.

Lectures spectacles
19 h 00
Théâtre du Casino
BAKHITA, sur la route du Darfour à la Vénétie, de Véronique OLMI

Elle a été enlevée à sept ans dans son village du Darfour et a connu toutes les horreurs et les souffrances de l’esclavage. Rachetée à l’adolescence par le consul d’Italie, elle découvre un pays d’inégalités, de pauvreté et d’exclusion.
Affranchie à la suite d’un procès retentissant à Venise, elle entre dans les ordres et traverse le tumulte des deux guerres mondiales et du fascisme en vouant sa vie aux enfants pauvres.
Bakhita est l’histoire bouleversante de cette femme exceptionnelle qui fut, sur la route du Darfour à la Vénétie, tour à tour captive, domestique, religieuse et sainte.

Lectures spectacles
21 h 00
Théâtre du Casino
CONTINUER, de Laurent MAUVIGNIER

Sibylle voudrait reprendre à zéro sa relation avec son fils. Elle l’a vu s’effondrer, suivre la mauvaise pente et elle n’a rien fait. Pas plus elle que son ex-mari. Mais à présent, elle ne peut plus ignorer sa détresse, alors elle s’appuie sur l’un des seuls points communs qui les relie encore : l’amour des chevaux. Partir galoper dans les grandes plaines du Kirghizistan pourra peut-être les sauver ou les perdre définitivement. Tous les deux.

Rencontres et conférences
11 h 00
Médiathèque
SUR LES PAS DE PHILIPPE DJIAN, Avec Philippe DJIAN

Philippe Djian a exercé différents métiers : pigiste, il a vendu ses photos de Colombie à L’Humanité Dimanche, ses interviews de Montherlant et de madame Louis-Ferdinand Céline au Magazine Littéraire, il a collaboré à Détective ; il a aussi été péagiste, magasinier, vendeur…

Films
14 h 00
Cinéma Le Royal
DANS LES FORÊTS DE SIBERIE, de Safy NEBBOU

Pour assouvir un besoin de liberté, Teddy, un chef de projet multimédia d’une trentaine d’années, décide de tout laisser derrière lui pour aller vivre seul dans une cabane sibérienne sur les rives du lac Baïkal. Sur place, il est rapidement confronté aux éléments et à la solitude. Pas de voisins, pas de routes d’accès. Une nuit, perdu dans le blizzard, il est secouru par Aleksei, un Russe en cavale qui vit caché dans la forêt sibérienne depuis des années. Entre ces deux hommes que tout oppose, l’amitié va naître aussi soudaine qu’essentielle.

Rencontres et conférences
15 h 00
Médiathèque
PAYS EN GUERRE OU EN PAIX, A LA RENCONTRE DE L’AUTRE, avec Anne NIVAT

Anne Nivat sillonne en toute indépendance les terrains de guerre les plus éprouvants de la planète depuis 15 ans. Inlassablement, elle va voir, à son rythme, à sa manière, elle observe, rencontre puis partage. En Tchétchénie, en Irak, en Syrie, en Afghanistan, puis en France et en Russie, elle va à la rencontre de l’Autre sans peur ni idées reçues. Mais que découvre-t-elle?

Rencontres et conférences
17 h 00
Médiathèque
SUR LA ROUTE, SOURCE D’INSPIRATION, avec Frédéric BEIGBEDER

Frédéric Beigbeder est écrivain, DJ (parfois), réalisateur mais aussi critique littéraire au Figaro Magazine, chroniqueur sur France inter, dans la Matinale et au Masque et la Plume. Son œuvre romanesque débute en 1990 avec Mémoires d’un jeune homme dérangé. En 2018, il explore le désir d’immortalité avec Une vie sans fin. Windows on the world obtient l’Interallié en 2003, Un roman français le Renaudot en 2009. Il a 15 ans lorsqu’il lit L’Attrape-Cœurs de J.D. Salinger et juste après Sur la route de Jack Kerouac. Kerouac et Salinger « ont révolutionné la manière de vivre dans les années 50 et 60, ils m’ont réconcilié avec la lecture, alors que mes professeurs avaient réussi à me dégoûter de Baudelaire, qui parle pourtant de putes et de drogues». Kerouac et Salinger ont été pour Frédéric Beigbeder des sources d’inspiration.

Lectures spectacles
19 h 00
Théâtre du Casino
PASSAGÈRE DU SILENCE, de Fabienne VERDIER

1983. Fabienne Verdier, étudiante des Beaux-Arts, quitte tout du jour au lendemain et part pour la Chine dans la province reculée du Sichuan. Encore sous le coup de la Révolution culturelle, elle intègre une école d’art régie par le parti communiste. Elle accepte toutes les privations et réussit, à force de persévérance, à convaincre un vieux maître, détenteur de la tradition ancestrale, de lui apprendre l’art de la calligraphie. Avec patience, et ténacité elle empruntera les sentiers brumeux qui la conduiront jusqu‘à la montagne sacrée que maître Huang Yan lui fait prendre pour atteindre sa propre connaissance.

Lectures spectacles
21 h 00
Théâtre du Casino
JACK ET NEAL, UNE AMITIE SUR LA ROUTE – d’après « Sur la route » de Jack KEROUAC

Jack Kerouac et Neal Cassidy parcourent ensemble et avec frénésie les Etats-Unis. Libre, Kerouac part à la rencontre du monde, des autres et de lui-même jusqu’à descendre au plus bas. Mais il trouvera la force de poursuivre grâce à l’écriture de ses périples. Sur la Route deviendra le symbole de toute une génération. Inspirés par Kerouac, de nombreux jeunes allaient lever le pouce sur les routes…

Films
11 h 00
Cinéma Le Royal
GABRIEL ET LA MONTAGNE, de Fellipe BARBOSA

Avant d’intégrer une prestigieuse université américaine, Gabriel Buchmann décide de partir un an faire le tour du monde. Après dix mois de voyage et d’immersion au cœur de nombreux pays, son idéalisme en bandoulière, il rejoint le Kenya, bien décidé à découvrir le continent africain. Fellipe Barbosa livre le portrait d’un jeune homme dévoré par un désir d’absolu. Sa volonté d’embrasser les paysages et les êtres est peu à peu balayée par son besoin de fusionner avec une immensité plus immatérielle… Sa quête miraculeuse devient malédiction, comme celle d’un autre voyageur, qui s’appelait Arthur Rimbaud.

Lectures spectacles
15 h 00
Théâtre du Versant
L’AFRIQUE FANTÔME, d'Antoine LEIRIS

En 1930 Michel Leiris, invité par l’ethnographe Marcel Griaule, va participer à la Mission ethnographique et linguistique Dakar-Djibouti. A peine embarqué pour un voyage de près de deux ans à travers l’Afrique noire, Leiris commence la rédaction de ses carnets de route qui vont très vite prendre la forme d’un journal intime. A travers ce journal et les lettres adressées à sa femme, il nous rend compte de son expérience de jeune ethnographe et de ses doutes : « On pille sous prétexte d’apprendre aux gens à les connaître et les aimer ».

Lectures spectacles
17 h 00
Théâtre du Casino
L’USAGE DU MONDE, de Nicolas BOUVIER

« Un voyage se passe de motifs. Il ne tarde pas à prouver qu’il se suffit à lui-même. On croit qu’on va faire un voyage, mais bientôt c’est le voyage qui vous fait, ou vous défait…On ne voyage pas pour se garnir d’exotisme et d’anecdotes comme un sapin de Noël, mais pour que la route vous plume, vous rince, vous essore, vous rende comme ces serviettes élimées par les lessives qu’on vous tend avec un éclat de savon dans les bordels. »

Lectures spectacles
19 h 00
Théâtre du Casino
ARTHUR RIMBAUD, Dites-moi à quelle heure, je dois être transporté à bord

Rimbaud fascine, enchante et soulève l’enthousiasme de la communauté des poètes parisiens. Puis à l’âge de vingt ans, Rimbaud dit “Adieu” à la poésie. Il multiplie les voyages, les errances, et part sur la route chercher une improbable fortune en Abyssinie. « Si j’avais le moyen de voyager, écrit-il, sans être forcé de séjourner pour travailler et gagner l’existence, on ne me verrait pas deux mois à la même place ». Et c’est sans doute cette détestation de l’endroit où l’on est « l’ici » qui transformera la destinée d’Arthur Rimbaud en long et immense exode à marche forcée jusqu’à sa triste fin.

Catégories : Archives