DE L’ARTISTE À L’ATHLÈTE, un certain goût de l’effort avec Jean-Philippe MERCÉ

« Créer, c’est puiser et épuiser le corps. » Angelin Preljocaj

Le sport modèle le corps. L’artiste aussi. Engagé en effet depuis la nuit des temps dans la représentation plastique des mouvements et postures du corps-machine, l’artiste a bien entendu observé, fait poser, idéalisé les grands athlètes de son temps.

Mais au-delà de ce premier rapprochement sans doute trop évident de l’art montrant le sport, et dès lors que les notions d’effort, d’entrainement et de sacrifice sont engagées, ne peut-on pas qualifier de performances, au sens d’exploits, certaines réalisations artistiques ?

Michel-Ange qui peint la Sixtine, Rodin qui sculpte la Porte de l’Enfer, Christo et Jeanne-Claude qui emballent le Pont-Neuf, ou Abraham Poincheval qui s’enferme une semaine dans un rocher : combien d’artistes s’engagent ainsi « corps et âme » dans leur œuvre, tels des a(r)thlètes de haut niveau ?

Jean-Philippe Mercé est professeur / formateur en histoire de l’art et conseiller pédagogique départemental en arts visuels.

Entrée gratuite sur réservation Biarritz Tourisme

Date / Heure
jeudi 15 Oct 2020
18 h 00
Entrée Libre

Lieu
Théâtre du Casino
1 avenue Edouard VII

Chargement de la carte…