Adaptation libre Jean-Philippe MINART et Serge SANDOR

Mise en scène Jérémie LIPPMANN

(Distribution en cours)

 

Le 21 février 2005, Hunter S. Thompson, père du gonzo journalisme, met fin à ses jours avec sa propre arme à feu à son domicile du Colorado. Il avait soixante-sept ans. Thompson a donné à l’expression “fear and loathing” toute sa pertinence culturelle, grâce à son roman Las Vegas Parano et à son reportage autour de la campagne présidentielle américaine de 1972  Mc Govern vs Nixon dans le contexte ultra-tendu de la guerre du Vietnam.  Pour Thompson, la politique était un sport de combat. Tous les coups étaient permis et son arme fut la machine à écrire.

Sa correspondance, méticuleusement classée et archivée par lui-même, révèle un personnage bien plus profond et complexe que la simple image d’outsider déjanté qu’il a par ailleurs  soigneusement cultivée. Chroniqueur impitoyable du ‘’ Rêve Américain ‘’, Thompson aura traversé son siècle comme une comète incandescente à l’image de ce qu’il a toujours été, un esprit résolument libre et totalement indomptable.

Date / Heure
samedi 19 Oct
20 h 30

Lieu
Théâtre du Casino
1 avenue Edouard VII

Chargement de la carte…