MARY WIGMAN, danser en eaux troubles de Christian SIMÉON avec Claire CHAZAL

Une fiction librement inspirée de la vie de la chorégraphe Mary Wigman.

Mise en scène Richard BRUNEL

Avec Claire CHAZAL

Une journaliste interviewe la chorégraphe pionnière Mary Wigman, fondatrice de la Danse Expressionniste, en rupture avec la tradition classique.

Dans cette période trouble de l’entre-deux-guerres, où l’essentiel des recherches chorégraphiques se concentrent entre Allemagne et États-Unis, elle va créer des dizaines de chorégraphies empreintes de féminisme et de nationalisme post première guerre mondiale, dans lesquelles certains vont percevoir un proto fascisme qui n’ira pas sans intéresser les nazis.

À la demande de Goebbels elle imaginera une chorégraphie intitulée « Danse de mort », difficilement plus prémonitoire, pour l’ouverture des Jeux Olympiques de Berlin en 1936, ce qui lui attirera l’hostilité du régime et la fera tomber en disgrâce. Son art chorégraphique considéré comme dégénéré.

Mary Wigman a traversé toutes les tempêtes de son temps. Elle a vécu mille vies, elle est donc très loquace mais aussi très désagréable et son interview s’avère bien difficile.

Après « Révolution kids » en 2017, « Antigone à Pékin, ou la performance interdite » en 2018, « Ici Londres » en 2019, Christian Siméon propose pour cette édition 2020 une fiction librement inspirée de la vie de la chorégraphe Mary Wigman.

Date / Heure
samedi 17 Oct 2020
18 h 30

Réservations

Lieu
Théâtre du Casino
1 avenue Edouard VII

Chargement de la carte…